Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /home/lefioupe/www/config/ecran_securite.php on line 283
Les éditions du Fioupélan - La malédiction de l’Estrasse dorée

La malédiction de l’Estrasse dorée

Connaissez-vous ce Caussin, considéré comme le « roi des Anges » ? Qu’est donc venu chercher le roi Makodou VII à Marseille ? Avez-vous peur de la malédiction de l’Estrasse dorée ? Et les fantômes d’enflures, viennent-ils hanter vos nuits ? Que vous évoque la rue Thubaneau ? Avez-vous bien compris qu’ici, on n’est pas des pédés ? Parlez-vous le Tseu ? Fréquentez-vous de vraies cagoles ? Les dockers furent-ils les

derniers vrais rebelles de la ville ? Êtes-vous si fier d’être Marseillais ? Faut-il un visa pour pénétrer dans la Principauté Autonome de Marseille ? Vénérez-vous la Sapience aixoise ? Que nous disent les fragments des trottoirs ?

Et puis, pourquoi n’êtes-vous pas venus ? On était une flopée !…

 
 

Nouvel opus, nouveau brulôt de Gilles Ascaride, qui scrute la Ville sous toutes ses coutures, mêlant la nostalgie à la diatribe. Récits de bas d’immeuble, contes aux fumets de cuisine échappés des fenêtres ouvertes, portraits au couteau, élucubrations au cordeau, vérités bonnes à dire (ou pas), légendes et faits avérés, souvenirs de briques et de broques.
Marseille, face à la vue de dos.

Né à Marseille contre sa volonté, Gilles Ascaride est (dans le désordre)écrivain, comédien et sociologue. Il n’aime pas le football, ne boit pas depastis, ne pêche pas le gobi. Sacré « Roi de l’Overlittérarture » par Sa Sainteté le Pape Henri-Frédéric Ier, il se moque de tout, sauf des dieux, dont il craint le regard. Comme quoi, il n’a pas que des qualités.

Bien des femmes vous le diront.

Collection Overlittérature

Parution 11/2009
124 pages, 12 €
ISBN 978-2-916819-04-4